Stargate Stories RPG


 
AccueilAccueil  Guide JdrGuide Jdr  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soldats, au rapport !

Aller en bas 
AuteurMessage
Terry Jownes
Admin
avatar

Messages : 216
Réputation : 17
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Blédor: 3500
Grade: Général
Race: Humain

MessageSujet: Soldats, au rapport !   Ven 4 Mar - 23:28

C'est en sursaut que Terry se réveilla ce matin là. Il était convaincu que quelque chose n'allait pas, mais il ne savait quoi. Déjà, il se sentait très bien, ce qui était étrange vu qu'il était censé être mourant. Il regarda autour de lui. Il pouvait voir qu'il était dans un lit d'une blancheur à faire pâlir les anges, dans une chambre toute aussi immaculée. Il était lui-même habillé en blanc. Seuls ses vêtements militaires flashaient dans un coin, pendu à un espèce de porte-manteau. Il bougea lentement les doigts, les orteils, puis les bras, et enfin les jambes, pour s'apercevoir qu'effectivement, il allait très bien. Le Général se détendit une minute, appréciant sans honte le confort du lit auquel il n'était pas habitué. Il se décida ensuite à se lever, et continua le tour du propriétaire. À part ses habits, il n'y avait rien de notable dans la chambre. Une fenêtre donnait sur un grand ciel bleu surplombant une magnifique forêt. C'était donc à ça que ressemblait le ciel de cette planète ?

La faim commençait à se faire sentir; Terry décida donc de sortir faire un tour dans les couloirs. Une chose le frappa dès qu'il passa la porte : le silence. Pas un bruit, pas un mouvement, rien. Il aurait pu être seul au monde, ça aurait été pareil... Il avança de façon hasardeuse dans les couloirs, cherchant en vain une autre présence humaine, lorsqu'un détail qu'il n'avait pas remarqué lui sauta aux yeux. Le bâtiment était de facture humaine ! Il n'était certainement plus sur Utopos.


* C'est la Terre ? *

Après une fouille presque complète du bâtiment, une chose était sûre : il était seul. Son ventre lui rappelait sans cesse qu'il avait faim, mais il n'avait rien trouvé de comestible durant ses recherches. Il retourna donc dans sa chambre et s'habilla, avant de partir vers la sortie, cette fois. Mais un problème se posa : les portes étaient solidement verrouillées. Au moment où il fit cette découverte, un vacarme s'éleva de l'étage au dessus. Terry empoigna une chaise, faute de mieux, et monta discrètement chercher la source du boucan. Et lorsqu'il la trouva, il ne put que rester bouche bée devant : des ours en peluche sautaient à pieds joints sur une tortue des Galapagos...


Terry se réveilla, pour de vrai cette fois, dans ce qu'il reconnut tout de suite comme étant une infirmerie de la cité. Contrairement à dans son rêve, il souffrait encore des vestiges du virus, bien que celui ci fut complètement détruit. Il se mit difficilement en position assise, et attrapa une radio que quelqu'un lui avait gentiment laissée.


// Diana, ici Jownes, rejoignez-moi à l'infirmerie. Terminé. //

~~~~~~~~~~~~~~~

Tant va la cruche dans l'eau qu'à la fin elle se noie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargatestories.forumgratuit.org
Diana Ferns

avatar

Messages : 52
Réputation : 5
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 32
Localisation : A l'infirmerie d'Utopos auprés du Général
Ami(es) : Les survivants de la Terre

Feuille de personnage
Blédor: 0
Grade: Colonel
Race: Humain

MessageSujet: Re: Soldats, au rapport !   Sam 5 Mar - 1:01

    Cela fait quelques jours que les survivants de la Terre étaient installés sur la cité d'Utopos. Parmi les survivants, tous souffraient de la perte de la Terre qui est un poids très difficile pour tout le monde. De son côté, Diana n'a pas vraiment à se plaindre car son frère fait parti des troupes militaires Terriennes présentes sur la cité. Mais bon, elle doit quand même aider. Pour le moment, elle se trouve dans les quartiers où on l'avait placé. C'était une chambre semblable à une autre. Allongée sur le lit, elle avait fermé les yeux afin de prendre une pause. Même si les nuits sont paisibles, elle ne se sentait pas chez elle et après les évènements, elle n'est pas prête de s'y sentir. Au moins, l'administrateur a tenu sa parole et même si elle n'y croit pas, elle doit bien reconnaître qu'il n'est pas foncièrement mauvais. Cependant, elle s'en méfie comme de la peste tout de même.

    Les yeux refermés, elle pense à cette discussion de courte durée mais qui a permit de sauver la vie de ses hommes et femmes meurtris par la disparition des leurs. Il est vrai qu'elle a abusé mais elle voulait sauver la vie de tout ceux qui sont arrivés par la porte des étoiles en même temps que les militaires. Elle libère un soupir et à côté d'elle se trouvait la radio qui appartenait à l'armée terrienne. Pourquoi pense-t-elle cela alors que la Terre n'existe plus ? En y repensant, elle libère des larmes de chagrin profond. Jamais, elle n'aurait pensé que cela arriverait un jour... Qu'allaient-ils devenir maintenant ? Enfin, ils ont encore un mois pour y réfléchir... Mais la durée est courte. Relativement courte... C'est alors qu'elle ouvre les yeux et elle regarde le plafond... Puis elle attrape une bouteille d'eau se trouvant à côté d'elle, sur la table de nuit, pour l'ouvrir. Elle avait la gorge sèche... Mais elle pense ensuite à essuyer les sillons et les larmes qui sont visibles sur son visage d'officier.

    Dans le silence le plus complet, elle boit un peu d'eau avant de s'assoir. Elle observe les photographies qu'elle avait emmener avec elle avant d'entendre un grésillement dans sa radio. Elle ferme les yeux en entendant la voix du Général qui lui demandait de le rejoindre à l'infirmerie... Elle soupire et elle se lève pour attraper la radio qui se trouvait à l'opposé. Le temps des comptes était arrivé mais au fond, elle est contente de le savoir en vie. Elle ne sentait pas de taille face au commandement et la preuve en est avec ce qui s'est passé avec l'administrateur de la cité. L'attrapant dans la main, elle appuie sur le bouton tout en l'approchant de son visage. La voix fidèle de Diana se fait entendre.


    [Radio]
    « - // A vos ordres, Général ! J'arrive sur le champ !// »


    Habillée avec une tenue typiquement militaire sur Terre, elle met la radio dans sa radio dans sa poche arrière. En effet, en t-shirt, elle ne peut pas y avoir des poches. Prenant sa plaque, elle la met autour de son cou. Il faut savoir que jamais elle ne s'en sépare vu que c'est le seul souvenir qu'il lui reste de la Terre. Puis elle met un pas devant l'autre afin de quitter ses quartiers. Passant la main devant le grand interrupteur d'ouverture, elle voit la porte s'ouvrir et elle l'a referme derrière elle. Après quoi, elle met ses mains dans ses poches arrières en faisant attention à la radio qui s'y trouvant. Marchant parmi les couloirs, elle croise beaucoup de Lantiens qui l'a regarde l'air de dire qu'elle est la peste... Elle ignore l'ensemble de ces regards en levant les siens au ciel. Soupirant, elle du à plusieurs reprises demander son chemin gentiment avec toutes les formules de politesse. Si on ne l'ennuie pas, ils n'ont rien à craindre d'elle. Finalement, un membre de la cité se décide de lui indiquer le chemin. A la bonne heure...

    Il lui fallu plus de temps que prévu pour rejoindre l'infirmerie. N'ayant pas de carte de celle-ci sous la main, elle du faire avec les moyens du bord. Après plusieurs minutes et des secondes mais aussi avec l'aide des Lantiens d'Utopos, elle parvient à tomber sur l'infirmerie. Les cheveux blonds de la militaire étaient lâchés. Mais ils étaient propres et elle n'était pas blessé. Les autres membres s'en sortent aussi plutôt bien malgré la destruction de la Terre. Elle reste devant la porte et elle recherche son supérieur des yeux. Elle mit plusieurs secondes pour le trouver... Après quoi, elle s'approche de son lit avant de s'arrêter à quelques mètres de lui. Se mettant au garde à vous, elle prend la parole après avoir retirer ses mains de ces poches arrières.


    « - Mon Général ! Ravie de vous voir réveillé... »

    Une fois qu'elle en obtient l'accord, elle se met en repos avant de s'approcher un peu plus pour se mettre carrément à côté de lui. Elle s'était inquiétée pour lui tout le temps de la convalescence mais elle est un peu plus rassurée en le voyant présent malgré qu'il soit encore à l'infirmerie. Elle pense avoir une idée de la raison de cette visite « imposée » mais pour le moment, rien n'était sûr.

    « - Comment allez-vous, Général ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantis-effetmiroir.forumactif.com
Terry Jownes
Admin
avatar

Messages : 216
Réputation : 17
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Blédor: 3500
Grade: Général
Race: Humain

MessageSujet: Re: Soldats, au rapport !   Dim 6 Mar - 22:56

Terry n'eut qu'attendre quelques secondes pour avoir la réponse de son second. Diana Ferns. Il ne la connaissait qu'à travers son dossier militaire. Une fichue mule qui n'en faisait qu'à sa tête et qui passait son temps à désobéir. Il sourit tout seul aux souvenirs des nombreuses remarques similaires à son sujet, à l'époque où il n'avait pas encore d'étoile sur son épaule. Le jeune Terry était en effet connu pour sa turbulence, et ce depuis sa tendre enfance. Un manque de concentration qui lui avait d'ailleurs fermé les portes de l'école politique qu'il visait, ce qui l'obligea à faire sa propre idée de la diplomatie...

Le général descendit de son lit pour se dégourdir les jambe. S'il était encore en vie, c'est que quelqu'un avait réussi a débloquer la situation. Et il fallait penser à la suite, qui dépendait grandement de ce qui s'était passé durant son sommeil involontaire. Le "meilleur" des cas selon lui, même s'il ne le souhaitait absolument pas, était que tout les Anciens, si c'en étaient vraiment, soient morts. La seule question qui resterait à régler serait la reconstruction de la race humaine. Si les Anciens étaient encore en vie, il y avait deux cas de figure, selon qui avait pris l'avantage durant les négociations. Si c'était les Humains, on pouvait rejoindre le premier cas, et simplement peupler cette partie de l'Univers. Si c'était les Anciens...
Mais Terry préféra ne pas penser à cette éventualité. De nombreuses questions trottaient déjà dans sa tête, comme le nombre de survivants, l'état de santé de ceux-ci ou l'état des stocks. Il tourna comme un lion en cage pendant une minute, avant de fatiguer et de retourner s'allonger. Il repensa alors au rêve étrange qu'il avait fait. C'était déjà la deuxième fois qu'il rêvait d'ours en peluche et de tortues... Est-ce que cela avait un sens ? Terry n'était pas croyant. Au mieux agnostique, mais sans plus. Il était par contre intéressé par la psychologie et avait toujours dans ses affaires un livre ou deux sur le sujet. Et il pensait donc que son rêve récurrent pouvait peut-être être un message de son inconscient. Par contre, il n'était pas capable de le traduire - pour autant que c'en fusse un !

Jownes s'était perdu dans ses pensées lorsque Diana entra dans la chambre. Il ne la remarqua d'ailleurs qu'au dernier moment, lorsqu'elle lui parla. Il tourna la tête, surpris, et mit une seconde avant de lui rendre son salut.


" Ravi de vous voir en vie, Colonel. Repos. "

Elle avait l'air de bien se porter. C'était bon signe, au moins il ne semblait pas avoir eu de bataille. Diana s'enquit ensuite de sa santé.

" J'ai connu pire. Une petite sieste, un rôti, et ça ira beaucoup mieux. Mais je ne vous ai pas fait venir pour parler tricot, vous vous en doutez. Faîtes moi un rapport de ce qui s'est passé dans la salle de la Porte. J'ai oublié mes pop-corn, mais vous pouvez y aller et ne pas lésiner dans le détail. Vous m'en voudrez pas, par contre, mais je vais rester allongé. "

Il se redressa un peu, tentant de prendre une position plus confortable, et écouta Diana.

~~~~~~~~~~~~~~~

Tant va la cruche dans l'eau qu'à la fin elle se noie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargatestories.forumgratuit.org
Diana Ferns

avatar

Messages : 52
Réputation : 5
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 32
Localisation : A l'infirmerie d'Utopos auprés du Général
Ami(es) : Les survivants de la Terre

Feuille de personnage
Blédor: 0
Grade: Colonel
Race: Humain

MessageSujet: Re: Soldats, au rapport !   Mer 16 Mar - 18:26

    Pour être une sacrée tête de mule, s'en est une... Rien qu'à savoir ce qui s'est passé avec l'administrateur de la cité, cela veut tout dire. Néanmoins, elle en connait les raisons. Elle préfère avoir le temps de soigner tout le monde et leur demander leur avis au lieu de décider à leur place. Mais qui est-elle pour prendre des décisions à leur place ? Diana n'est pas le genre de personne qui choisit à la place des autres. Bien qu'elle n'approuve pas la situation, elle devait s'y faire. Bien que le Général soit réveillé, elle sent encore un poids sur ces épaules... Elle ne sent pas les épaules de diriger une expédition seule...

    Le colonel était aux côtés du chef de l'expédition... Par ailleurs, elle se demandait pourquoi elle l'appelait par son grade... Cela ne sert plus à rien... Vraiment à rien. Son visage affichait un air neutre qui ne l'était pas. Elle sentait venir les remontrances... Mais bon... ce qui est fait est fait. Elle n'a aucunement l'envie de retourner en arrière. A part pour peut-être sauver la terre aujourd'hui morte et inexistante... Le retour à la réalité était assez violent mais c'était pareil pour tout le monde, elle inclus. Ce n'est pas parce qu'elle porte un grade qu'elle est insensible... Bien loin de là... Malgré qu'on lui est apprit que les sentiments ne devaient pas interférer dans le comportement, elle a du faire exception. Après une seconde, il l'autorise à se mettre au repos. Posant ses deux mains sur le pied du lit, elle s'en approche avant de s'assoir.


    « - Entendu ! »

    Elle recherche une chaise et elle s'assit dessus. De toute façon, personne ne viendra les embêter vu qu'ils sont un peu les pestiférés de la cité... Elle soupire et même si elle n'avait pas mis ses galons sur les épaules depuis son arrivée, elle ne se sentait pas moins responsable. Forte tête mais responsable... Malgré qu'elle soit en pleine forme, elle avait tout de même quelques rancœurs avec ce monstre d'administrateur... Néanmoins, elle va devoir les taire jusqu'à la fin de la période décidée. Un mois... La décision allait très vite arrivée... Plus tôt que prévu... Mais le pire était de savoir comment l'annonce au Général. Baissant un peu les yeux, elle cherche ses mots avant de reprendre la parole et de regarder Terry.

    « - Après votre perte de conscience, le Capitaine Dave Garett a pris les commandes de la diplomatie. En effet, la représentante des Anciens nous a bien rejoint. Malheureusement, pour des raisons qui m'échappent encore, l'administrateur l'a fait mettre aux arrêts... Du coup, ce Byzas Staùros se présente en personne devant nous en disant qu'il avait trouvé un sérum contre le virus qui frappe tout le monde... Je suis restée dans l'ombre laissant ainsi le capitaine agir. N'étant pas très diplomate, j'ai préféré le laisser faire. Seulement, les conditions de l'administrateur n'étaient pas acceptables... Il voulait que l'expédition lui jurent fidélité ainsi qu'aux institutions des Anciens... Chose que j'ai refusé en raison du fait que personne ne peut choisir à la place de tous les civils qui nous accompagnent... De plus, personne parmi nous ne connaissent ses institutions... »

    Elle soupire en se remémorant la scène. Maintenant, elle se dit qu'elle y est aller un peu fort mais au moins, elle avait gagner du temps. Pas question de choisir à la place de tout le monde... Elle se secoue la tête pour chasser sa colère et sa rancœur qui est toujours présente au sein de son être. Mais elle sait encore se maîtriser même si elle a beaucoup dépassé les bornes avec l’administrateur. Elle regarde tout de même le général et elle devait avouer limite sa faute. Mais elle pense avoir agi pour tous...

    « - J'ai alors pris les devants et je suis parvenue à gagner un peu de temps ainsi que les sérums. Malheureusement, j'ai du lever un peu trop dans le ton... L’administrateur nous laisse un mois pour apprendre les us et coutumes après quoi soit on prête allégeance soit ils nous envoie sur une planète habitable... De plus, ils ont confisqués la totalité de nos armes pour les placer dans un endroit qui nous est connue seulement, nous n'avons pas le droit d'y aller. Pour y accéder, il faut une autorisation. Bien que nous allons tous très bien, nous ne sommes pas à l'aise car on nous a placés dans la tour est de la cité sous bonne garde... »

    Le colonel était honnête et elle ne cherche pas à lui mentir. En effet, ce qui s'est passé risque de courir dans les couloirs de la cité. Par moment, elle regrettait d'être aussi têtue mais c'est cet aspect qui lui a plusieurs fois sauvé la vie. Une fois encore, cela a fait ses preuves mais au fond d'elle, elle ne semble pas apprécier l'administrateur. Malheureusement, elle doit se taire sur son impression le temps que le délai tombe... Pas trop le choix, elle ne veut pas mettre les siens en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantis-effetmiroir.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soldats, au rapport !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soldats, au rapport !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Rapport de Bataille table #3 en cours
» Rapport de bataille, Ou plutot Petite Histoire
» Rapport de bataille: Méchant bagarre entre les Nids et Nurgle 1500 pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Stories RPG :: Utopos :: Aile Nord :: Infirmerie-
Sauter vers: